Monteverdi s’invite dans les quartiers de Nanterre

Dominique Daigremont

Les Goûts Réunis vont de nouveau ouvrir les portes en 2017 en amenant les Vêpres de Monteverdi dans les quartiers de la ville. Dominique Daigremont, directeur artistique des Goûts Réunis, détaille ces rencontres.

Q: Les Goûts Réunis partiront le 13 mai chanter Monteverdi dans plusieurs lieux de la ville. Pourquoi avoir baptisé cette balade musicale itinérante « Révolution Monteverdi» ?

Monteverdi est tout sauf un musicien « classique » ! Il a révolutionné la musique de son temps. Il est un des principaux inventeurs de l’opéra. Il mettait des danses et des chants populaires dans sa musique d’église. C’était un visionnaire. Mais « Révolution Monteverdi, » c’est aussi le résultat d’échanges complices avec Dominique Laulanné, le directeur artistique de la Maison de la Musique. Il met en place un ambitieux projet musical dans les quartiers de Nanterre : La Ville en chanter (non, non il n’y a pas de faute d’orthographe).

Q : Dans quels quartiers, quelles structures, pour quel public le chœur et l’orchestre vont-ils chanter et jouer?

C’est une musique qui chante, qui danse, qui raconte des histoires. Elle est vivante et parlante, elle s’adresse à tous. Nous voulions donc la rendre accessible, la faire découvrir aux enfants, aux adultes et les faire participer dès que cela est possible. Pour cela, nous travaillons en étroite collaboration avec plusieurs écoles de Nanterre, mais aussi des Maisons de quartiers et plusieurs centres culturels et sociaux.

Q : Concrètement , cela va se dérouler comment ?

Le concert se déroulera le 13 mai en trois parties sur trois lieux. A 14H nous commencerons à la Maison de l’Enfance , puis à 16H, étape à la Maison de quartier Berthelot et enfin à 18H à la Maison du chemin de l’Ile. Ce sont trois quartiers où nous rencontrons actuellement des classes ou des publics de centres de loisirs. L’idée étant à chaque fois de rendre Monteverdi plus familier, de faire découvrir sa musique et les instruments qui la jouaient.

Q : D’autres projets ?

On travaille déjà pour 2018 sur un grand projet ambitieux qui réunira 80 musiciens et danseurs. Il sera programmé dans la saison de la Maison de la Musique et s’intègrera de nouveau dans « la Ville en Chanter », qui sera étoffé et amplifié. L’idée centrale reste la même : rassembler des grands pros, des amateurs et des étudiants autour d’une œuvre géniale. Et la partager avec les habitants de la ville.