Quand LA TERRASSE parle des Goûts Réunis

DOMINIQUE DAIGREMONT DIRIGE SON ENSEMBLE DANS UN PROGRAMME BACH INTITULÉ “SUR LA TERRE COMME AU CIEL”

L’ensemble Les Goûts Réunis emprunte son nom au célèbre recueil de François Couperin publié en 1724. Cette œuvre, qui cherchait à fusionner les styles baroques italiens et français, a inspiré en 1992 à Dominique Daigremont l’idée d’un ensemble basé sur la rencontre (au sein du Conservatoire de Musique et de Danse de Nanterre) de choristes amateurs, de jeunes Instrumentistes en fin d’études et de solistes professionnels de renom.
Le nouveau projet est dédié, sous le titre “Sur la Terre comme au Ciel” à la musique de Bach, au croisement de ses inspirations sacrées et profanes. Au programme: le Concerto pour clavecin et orchestre en La M (Bwv 1055), l’Ode funèbre pour la mort de la Reine de Pologne (Bwv 198) et la Messe brève en Fa pour solistes, choeur et orchestre (Bwv 233). A noter la présence à l’affiche de ce concert d’un invité de marque en la personne du jeune Benjamin Alard, nouvelle étoile du clavecin français, Premier prix du célèbre Concours de Bruges en 2004 à l’âge de 19 ans et ancien membre de l’orchestre des Goûts Réunis.

J. Lukas

(Article publié dans LA TERRASSE de Mars 2009, N°166)

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.